Visuel principal de l’article
Contenu national
Thème
Alimentation
Commune
Château-Renard

Une nouvelle étape pour une alimentation digne et équilibrée

Paragraphes de contenu
Ancre
0
Texte

L’équipe du Secours Catholique de Château-Renard vient de franchir une nouvelle étape dans l'aide alimentaire proposée aux familles qu'elle accompagne. Après leur avoir proposé des paniers de légumes, ces familles bénéficient depuis un mois, de colis de viande.

Cette initiative a suivi l’installation d’une grande boucherie à proximité des locaux. « Nous  avons soumis notre idée à ce commerçant : comme pour les paniers de légumes, de confectionner des colis de viande pour les familles bénéficiaires. Notre proposition a tout de suite été acceptée. La participation des familles est de 4 euros par colis, le reste est pris en charge par le Secours Catholique. Même avec de tout petits revenus, les personnes peuvent ainsi accéder à un apport nutritionnel de qualité. Souvent, certaines d'entre elles avaient renoncé à consommer de la viande en raison du coût de celle-ci. »


Une organisation parfaitement rodée
Ainsi, chaque semaine, les personnes intéressées commandent et tous les mercredis matin, les bénévoles vont chercher les colis pour les distribuer l’après-midi même, sans rupture de chaîne du froid. La viande est emballée par petites quantités dans le respect des normes d’hygiène, et peut être congelée par ceux qui la reçoivent. Les traditions alimentaires de chacun sont respectées grâce à la diversité des morceaux de viande proposés. Les familles ont tout de suite montré leur enthousiasme pour le projet, d’autant que la qualité de la viande est au rendez-vous : « Il y a longtemps que je n’ai pas mangé de viande aussi bonne ! » Quelquefois, le boucher fournit gracieusement des morceaux supplémentaires, ce qui améliore encore la composition des colis.
Ce partenariat qui fonctionne grâce à l’engagement de chacun, boucher et bénévoles du Secours Catholique, permet de mettre en avant un besoin fondamental de toute personne : l’accès à une alimentation digne, saine et équilibré. Il s’inscrit parfaitement dans le projet « Ensemble, bien vivre, bien manger » et redonne aux personnes les plus démunies le goût de se nourrir en y prenant aussi du plaisir.

Lire aussi